Archives du blog

Soirée jeux d’août (1)

Grande entorse aux habitudes du lundi : c’est mardi soir qu’a lieu notre session jeux à deux chez le dynamique Monsieur N. Après une introduction à base de saucisse sèche et de chorizo, c’est le verre de bière au chouchen à la main que nous lançons les zombie dice. Des jets exceptionnels me font gagner 2-1, et c’est fort de cette victoire que nous nous lançons dans un remake de la guerre froide.

Après une première partie où mes américains avaient pris une dérouillée, j’ai décidé de leur donner leur revanche et persisté avec eux. Les deux premiers tours se déroulent plutôt bien pour moi, compte tenu du désavantage américain dans les premiers tours. Les difficultés commencent au troisième tour, mais je tiens bien le coup jusqu’au cinquième. On notera d’ailleurs que la NASA assure un max (c’est de saison avec l’arrivée du nouveau rover sur Mars), alors que le programme soviétique enchaîne les déboires. Lire la suite

Soirée jeux de juillet (3) + news Dropzone Commander

Hier soir, session jeux à deux chez le sérénissime Monsieur N. Après une introduction à la rosette un peu échauffée et au Saint Marcellin un peu avancé, arrosés de bières belge et bretonne, il est temps de rejouer la guerre froide.

Nous nous installons donc devant Twilight Struggle de GMT Games. Pour ma première partie, je choisis le bloc de l’ouest et laisse le bloc de l’est à Monsieur N, qui connaît déjà bien son jeu.

Il me prévient que les Russes dominent le début de partie en général et en effet, le jeu part rapidement en vrille en ce qui me concerne. Nous passons en Defcon 2 quasiment immédiatement et je fais des choix foireux de débutant. En fin de tour 3, Monsieur N est à 2 points de la victoire, et en fin de tour 4, je suis plié (la partie dure un maximum de 10 tours…).

On peut donc dire que j’ai pris une bonne fessée, mais le jeu a un bon goût de revenez-y, comme me l’avait déjà répété Monsieur PM, et je prendrai sous peu ma revanche, j’y compte bien!

Lire la suite

Suite des arrivages

Comme je manque de choses à faire et à peindre, j’en ai commandé plus… Une boîte de Pirates of the Mysterious Islands pour lundi prochain et la dernière extension pour Steam Torpedo ont rejoint la fête.


Le deuxième pack du château pliable en carton de Steve Jackson Games est arrivé (maintenant il va falloir les coller, ces murs et ces tours) .


J’ai également accueilli un canon Rackam (en stock pour un usage futur), deux boîtes d’infanterie d’Arcane Legions en vue d’une prochaine session avec Monsieur J., une larve chtonnienne parce que je manquais d’abominations cthuloïdes et un set de décors de ports Uncharted seas à utiliser à Dystopian Wars.

Week-end jeux chez Monsieur J. – partie 5

Histoire de ne pas finir le week-end sans en avoir fait une partie, nous préparons donc Steam Torpedo. Je présente les règles à Monsieur J., mais il est vraiment tard et je sens notre attention moribonde. Nous démarrons une partie de jeu de base avec les règles normales mais  nous avons un peu de mal à réfléchir, après pas loin de 14h de jeu… Nos sous-mariniers avancent à deux à l’heure, et le fait que ce se ne soit pas ma première partie me donne un clair avantage sur la logique du jeu. Je finis par gagner la partie par manque d’oxygène chez Monsieur J.

Vu notre état lors de cette partie, il est temps d’aller au lit pour quelques heures de sommeil. Nous referons une partie en étant plus en forme une prochaine fois.

Ça va mal pour le Panzer La Rochelle

Après cet interlude de sommeil plus que nécessaire, nous émergeons tant bien que mal pour un léger petit déjeuner, encore complètement dans le coltard. Mademoiselle J. nous rejoint et nous lui proposons de jouer avec elle à Pique-Plumes, un de ses cadeaux de Noël. Je feuillette les règles, simples (c’est une sorte de memory amélioré à partir de 4 ans, et elle en a 5), et je me dis qu’il faudra faire attention à adapter le niveau de jeu pour qu’elle s’amuse… Quel présomptueux je fais! Je suis complètement à la masse, Monsieur J. un peu moins, mais cela n’empêche pas Mademoiselle J. de nous plier en 2 temps 3 mouvements. Grosse honte, nous venons de nous faire écraser par une gamine de 5 ans : nous aurions mieux fait de rester à nos jeux de vieux ;-).

Ça sent le roussi

Les carottes sont cuites

Arrivages

Ces derniers temps, mes pulsions m’ont amené à me procurer l’extension R&D pour Steam Torpedo (j’attends également la tuile bonus, si elle ne se perd pas en route), mais aussi un peu de Dystopian Wars. J’ai en effet mis la main sur un blister de gunships pour mes japonais, ainsi que sur un pack de tourelles. Avant de les nettoyer et de les peindre, j’en profiterai pour expérimenter avec l’oyumaru, le grey stuff et la Fimo Air pour faire des moulages. Les tourelles me paraissent de bonnes candidates, mais selon les premiers résultats, je me ferai peut-être des bouts de navire pour faire des épaves en tant que décors ou marqueurs d’objectifs.
Quand mon fournisseur en ligne aura rempli ses stocks, je prendrai également les autres navires pour mes japonais (corvettes et gros volants, voire même carriers terre et mer), ainsi que les décors industriels et aéroportuaires, qui iraient bien sur ma grosse île et sur une autre restant à démarrer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Aprèm’ jeux

Comme ce sont les vacances nous avons réussi à bloquer l’aprèm’ pour soirée jeux dès 14h.

Monsieur N. me rejoint le premier et nous débutons par du Steam torpedo. Je perds sur le fil par manque d’oxygène avec mon Panzer La Rochelle. Nous en ressortons convaincus, et j’ai l’intention de me procurer les prochaines tuiles pour jouer en variante construite.

Nous poursuivons par le scénario d’intro de Conflict of Heroes – Orage d’acier. Monsieur A. nous rejoint en cours de route et peut assister au massacre. Je gagne sur le fil avec la dernière unité (allemande) debout.

Notre quatrième étant HS, nous entamons donc des parties à trois. Du Carcassonne, du Zooloretto mini (où Monsieur A. a brillé, et où mon score n’a fait que décroître au fil des parties), du Puerto Rico où je perds de trois points, puis encore du Carcassonne. Il était un peu dur de se remettre à Puerto Rico après tant de temps, mais la mécanique est quand même bien rôdée. Pour Carcassonne, nous avons passé plus de temps à nous pourrir qu’à essayer de jouer pour nous. Néanmoins, la tactique du monopole des prés dès le début de partie s’est révélée assez payante pour moi me faisant gagner deux fois avec des scores de 80-90 pts.

Le prochain RDV sera maintenant en 2012. J’espère que nous serons un peu plus nombreux la prochaine fois, mais il ne faudra pas négliger les sessions de jeux à deux : je commence à en avoir plusieurs qui en valent bien la peine.

Soirée jeu du 5 décembre

Nous nous sommes retrouvés lundi dernier chez Monsieur PM qui nous a accueillis royalement avec des pâtisseries maison, Monsieur A., Monsieur L. et moi, Monsieur N. arrivant comme d’habitude en décalé .

En attendant Monsieur N., nous jetons un œil à mes derniers achats et ajoutons la boîte « Evènements » à Timeline. Ces ajouts à ma ludothèque étaient bien entendus indispensables : Steam torpedo me faisait de l’œil après les bons retours lus sur le forum de Trictrac.net, et j’étais intrigué par le commentaire très positif de Bruno Faidutti sur son site.

Les nouveaux arrivants

Nous faisons un sort aux amuse-gueules en jouant à Timeline à 4, où nous sommes à peu près aussi mauvais que d’habitude, bien que les cartes évènements nous aident un peu (tout le monde a au moins quelques vagues notions d’histoire lui restant de ses années d’école, en tout cas toujours plus que pour des dates d’inventions ou découvertes).

Monsieur N. ayant enfin décidé de se joindre à nous, nous enchaînons deux parties des colons de Catane à 5, où j’oscille entre passable et mauvais. Forcément, on jouait avec ma boîte donc je ne pouvais que perdre : la prochaine fois on jouera avec celle de Monsieur PM et ils verront qui est le plus fort!