Archives du blog

Afflux estival de Marius

Cet été j’étais trop occupé par ailleurs pour peindre, et je n’ai donc pas touché les pinceaux pendant des mois. Le stock de figs à peindre a par contre pris de l’embonpoint, et pas qu’un peu.

J’avais participé il y a quelques mois au Kickstarter de Critical Mass Games et mon colis était arrivé il y a quelques semaines. Je viens de faire le compte, et j’estime qu’il y en a pour 189 Marius de 15mm SF. Ce sera parfait pour Gruntz et me fera une troisième armée, mais j’avoue me dire que j’ai quand même sévèrement craqué.

Suite à l’arrêt brutal (certes après une longue agonie) des jeux Specialist par GW, je me suis également enfin décidé à prendre une boîte de Blood Bowl. Cela faisait prêt de 20 ans que je jouais, ayant acheté mon équipe de skavens (peinte par Monsieur PM) il y a 15 ans et pris une équipe de Norsemen et de Halflings il y a 7-8 ans, mais je n’avais jamais eu mon propre terrain.

Blood Bowl

J’avais la flemme d’en fabriquer un moi-même, et si les terrains sur bâche étaient à la fois pratiques et beaux, leur prix m’a refroidi. J’ai donc opté pour l’original, ce qui me permet de récupérer aussi dés, gabarits, et 2 équipes de plus (soit 72 Marius).

Peintures de vacances

Mettant à profit quelques jours de vacances bien aidés par les ponts du début mai, j’ai enfin repris les pinceaux après plus d’un mois d’interruption.

J’ai tout d’abord terminé mon dernier décor et dernière fig japonaise pour Dystopian Wars. Le bunker complex est littéralement énorme, et je l’ai évalué à 9 Marius. J’ai opté une fois encore pour un schéma simple et rapide, qui ne rend certainement pas trop grâce à la figurine, mais qui me suffira pour du tabletop.

Lire la suite

Noël en retard et en avance

Tout d’abord, Noël en retard, pour cause de planning compliqué pour réunir la famille. Et pour ce Noël bis, comme j’ai offert un jeu à un neveu, nous avons joué à Pyramide d’animaux (Haba – la version en petite boîte) à quatre avec lui. Cette version un peu moins stratégique que la grande est tout aussi sympa, mais je dois avouer que ses parents et moi nous sommes sans doute plus amusés que lui du haut de ses trois ans et demi.


Lire la suite

Bushido – Arrivage d’Ito

Ça y est, moi aussi je viens de recevoir le fruit de la campagne Indiegogo de GCT Studios.

Me voici donc avec le starter Ito et les trois figurines bonus, ainsi que le starter de la Prefecture of Ryu avec Mizuchi en plus.

Résultat des courses : environ 42 Marius de rab’.

Enfin peint!

Après des mois pour me motiver à me lancer et des semaines pour le peindre, le voici enfin terminé! Mon mobile airfield nippon pour Dystopian Wars et est prêt à ravager les champs de bataille.

Lire la suite

Progression sur le front de la peinture

Ces derniers week-ends, la peinture avance doucement. J’ai sous-couché plusieurs grosses pièces pour DW et avancé un peu sur mon mobile airfield et sur mes small flyers japonais. Il est difficile de se motiver car mon porte-avions sur pattes est tellement énorme que je n’en vois pas la fin. Il faut néanmoins que je m’active, car j’ai très envie de m’occuper de mes derniers pirates de Ron & Bones avant de proposer des initiations (pour moi et les autres) à la Ludothèque.

Étape précédente

Lire la suite

Peinture du week-end et inauguration du compteur de Marius

Devant l’accumulation de résine, plastique et métal due à une certaine inadéquation entre ma volonté de peindre et ma faiblesse face toujours plus de figurines, j’ai décidé de me mettre moi aussi au compteur de Marius. A partir de ce week-end, je comptabiliserai les figurines peintes et les additions à la pile en attente selon le barème en vigueur, soit à titre indicatif : 1 Marius pour une fig’ en 15mm, 3 Marius pour une fig en 28mm, et le reste en proportion. Je ne vais cependant pas faire le compte de la pile pré-existante, car cela risquerait de me démotiver fortement…

Histoire de commencer sur de bonnes bases, j’ai commencé par débarasser les décors 2mm d’Irregular Miniatures qui étaient déjà sous-couchés et qui traînaient sur mon établi depuis des lustres. Je vais arbitrairement dire que ça valait 7 Marius.

Lire la suite