Archives du blog

Convention FTL 2013 et sessions jeux

Le CNJ organisait sa 3ème convention FTL (Faster than light) dédiée aux jeux de SF en décembre dernier. J’y ai passé une bonne partie de la journée, mais cette année je me consacrais à un one shot de JdR. J’ai donc découvert Fading Suns, un monde de Space Opera à l’ambiance féodale/Renaissance. Le groupe et le MJ étaient très sympas, et si je n’ai pas le temps et l’envie de me lancer dans une campagne de JdR, je reconduirais bien l’expérience à l’avenir, en particulier si je pouvais retrouver Shadowrun.

Table de Fading Suns à la convention FTL

Lire la suite

Publicités

Arrivages d’été

Je n’ai pas eu le temps de me poser pour peindre ces derniers mois, mais mon tas de plomb et de résine continue de grossir, lui. J’ai notamment reçu les Mercenaires 15mm issus du Kickstarter de Critical Mass Games. Beaucoup de pièces sympathiques dans le lot, et en particulier les deux volants : un dropship et un gunship.

Lire la suite

Un week-end au 28e FLIP – dernière partie

La soirée enquête est organisée par Ordalie, et on peut dire que toute l’équipe est très accueillante. C’est une première fois pour moi, mais pour le fluff j’ai de la chance : l’histoire se déroule dans le monde de Warhammer et ma lecture de différents romans (Gotrek et Félix,…), ma pratique de Warhammer JdR 2e édition au lycée, ma pratique occasionnelle de 40k et ma fréquentation de joueurs de Warhammer Fantasy Battle me permettent de bien me glisser dans la peau de mon personnage.

Nous sommes 8 joueurs (nous 6 et 2 autres) avec 2 maîtres de jeu, dont l’auteur du scénario). La partie se déroule dans une très bonne ambiance et tout le monde fait des efforts pour coller à son personnage.

Au final, je manque me faire embarquer par la Garde alors que je ne suis pas du tout coupable (enfin, pas du crime principal, parce que pour le reste, mon personnage est plutôt noir foncé que blanc comme neige…), mais suis sauvé au vote à bulletin secret et c’est le véritable coupable qui est condamné. Lire la suite

Crowdfunding overwatch – en ce moment sur Kickstarter et Indiegogo

Qu’avons-nous sur le radar en ce moment sur Kickstarter et Indiegogo (rien sur Ulule cette fois-ci)?

Da Clash! est un jeu de catch fantastique pour 2 joueurs porté par les français d’Ammon miniatures. Chaque joueur contrôle deux catcheurs qui s’affrontent sur un ring de 9 cases à grands coups de lattes et de coups spéciaux.

Lire la suite

Lectures poulpiques du moment

J’ai déjà dit à plusieurs reprises tout le bien que je pensais de la série de romans et nouvelles/novellas de Charles Stross dans la série « The Laundry / La Laverie« . A priori seuls les deux premiers volumes sont disponibles en français en format poche, mais si vous aimez les ambiances poulpico-cthuloïdes dans un contexte contemporain, mais avec une touche d’humour au milieu des abominations extra-dimensionnelles, vous vous devez de les lire!

Dernièrement, je me suis intéressé à un auteur dont j’avais déjà relevé le nom précédemment, Ian Tregillis, car il était invité sur le blog de Charles Stross. Cela m’a motivé à acheter le premier tome de sa trilogie « Milkweed » chez Kobo (pas disponible en français pour l’instant malheureusement). « Bitter Seeds » se déroule au début de la Seconde Guerre Mondiale, mais en partant d’un contexte historique connu, nous allons basculer dans une histoire alternative relevant du WWW2 (Weird World War 2). En effet, les scientifiques nazis issus de l’Ahnenerbe ont réussi par des expérimentations (atroces) à développer le potentiel psychiques de quelques sujets se voyant dotés par exemple de la capacité de voler. Pour ne pas rester en reste, les services secrets britanniques créent leur propre agence dédiées aux « autres » sujets. Ils prennent par contre une direction toute autre en s’alliant à ce qu’on appellera des mages (warlocks) qu’on pourrait rapprocher de démonistes car ils nouent des pactes avec des entités extra-dimensionnelles pour obtenir des avantages tels qu’une couverture nuageuse sur la Manche pour éviter les raids aériens ou un débarquement. Ceci a néanmoins un coût…

(c) Ian Tregillis / TOR

(c) Ian Tregillis / TOR

Lire la suite

2013 : L’année de Shadowrun

La licence Shadowrun, à l’origine un JdR papier mêlant cyberpunk et fantasy et auquel j’ai beaucoup joué du temps où j’avais le temps, a été reprise il y a quelques temps par quelques uns de ses créateurs originaux, et ils ont de l’ambition. Après deux campagnes Kickstarter réussies pour des jeux vidéos, un solo : Shadowrun returns et un online : Shadowrun online, ils ont profité de la fin du monde (paraît-il) pour faire une grosse annonce.

Dans le fluff de Shadowrun, le sixième monde, éveillé, avec le retour progressif de la magie et des autres branches de l’humanité (tels elfes et orcs), débute justement le 21 décembre 2012, comme les Mayas l’avaient prédit. Par conséquent, c’était le moment d’annoncer l’année de Shadowrun.

Au printemps 2013 devrait sortir Shadowrun: Crossfire, un jeu de carte de deckbuilding pour 2-4 joueurs (sans doute à la Dominion ou Ascension). Je serai très tenté, même si mes anciens joueurs de Shadowrun RPG devront être un peu motivés pour jouer en VO.

A l’été 2013 devrait sortir la 5e édition (VO) de Shadowrun RPG.

Lire la suite

Du dungeon crawling

Monsieur J. et moi en sommes à notre deuxième campagne de Descent. Après quelques parties de mise en route, nous avions rapidement plongé dans Road to Legend, ajoutant les extensions au fur et à mesure de leur sortie par Edge. Après avoir vaincu l’avatar (je joue les héros, Monsieur J. aimant bien jouer les grands malfaisants :-), nous avons replongé dans la Mer de sang.
Nous sommes actuellement au niveau argent, et j’avoue que mes héros prennent cher. C’était déjà le cas lors de la première campagne à ce niveau, mais autant les extensions avaient redonné du peps aux héros par rapport au jeu de base, autant La mer de sang enlève pas mal de compétences qui permettaient des combos de bourrin. Il faut dire aussi que mon tirage de héros est moins puissant que la première fois, et que pour l’instant je n’ai pas eu assez de gros trésors pour compenser.

Ceci étant dit, la 2e campagne approchant de la fin (comprendre environ encore 3 sessions, soit près d’un an…), nous réfléchissons à la suite pour le dungeon crawling. Il y a bien sûr la V2 de Descent qui arrive, mais il serait peut-être temps de changer un peu d’air. De nombreux autres jeux du genre sont également sortis, avec un panel de règles et modes de jeux assez étendu, voire ne relevant même pas du dungeon crawling pour les puristes (la définition est cependant assez fluctuante, rencontrant aussi souvent les space hulk like).
Si je me tourne plutôt vers un space hulk like, je pencherais plutôt pour Incursion que pour les versions de Mantic Games (Dwarf King’s hold & Project Pandora) ou de Croc (Claustrophobia), par exemple. Pour les dungeon crawlers, Super Dungeon Explore, Dungeon Run ou les versions de WotC sur les licenses TSR ne me semblent pas correspondre totalement à ce que je recherche.

Arrivent les éditions Narrativiste. J’étais curieux en voyant leur campagne Ulule pour Donjon de Clinton R. Nixon, et j’y ai donc souscrit. Je doutais grandement d’avoir le temps et la motivation pour me remettre à faire du JdR régulièrement, mais j’avais envie de voir ce que donnait ce « nouveau » type de JdR narratif avec une thématique old school affirmée. Je viens de recevoir mon colis de souscripteur, mais je vois déjà à l’horizon leur nouvelle campagne Ulule pour Dungeon World. Je vais attendre d’avoir feuilleté Donjon avant d’envisager d’y souscrire aussi, mais quand je lis le descriptif, je suis tenté. Sur le papier, cela ressemble au mariage du jeu de plateau et du JdR old school (à tendance donjon, option porte-monstre-trésor) mâtiné de narratif : cela ressemble beaucoup à du dungeon crawler, non? Tout ceci devrait arriver en boîte, et je me dis que combiné avec du matos de Descent, entre autres, on pourrait sans doute en faire quelque chose de sympa.

Plus de jeux mais pas plus de temps

Dernièrement, j’ai dépoussiéré ma pile de vieux romans Shadowrun pour les relire. Il faut avouer que ce n’est pas de la grande littérature, mais cela reste agréable, surtout quand on a pas mal joué au jdr éponyme à une époque (qui devient de plus en plus lointaine, certes). J’étais curieux de voir où en était le jeu de nos jours, et j’ai donc pris le pdf de la V4 en vf chez Black Book Editions. Quand j’en ai parlé à mon ancien MJ et toujours partenaire de jeux Monsieur J., lui disant qu’on aurait peut-être une occasion de faire un one shot un de ces jours lors d’une convention, il m’a traité de malade. Ceci dit, je ne désespère pas : si je trouve une date et que je lui fait des yeux d’épagneul breton, j’arriverai peut-être à le convaincre ;-p

Dans un tout autre domaine, je me suis aussi laissé tenter par le pdf des règles de Tomorrow’s War chez Ambush Alley Games. J’avais lu divers articles et previews plutôt positives quand j’ai acheté Gruntz, et quand j’ai vu sur TGN que c’était sorti, je suis allé verser mon obole. Qui sait quand j’y jouerai, mais comme c’est de la SF en générique 15mm, je pourrai dans tous les cas utiliser facilement ce que je comptais déjà prendre pour Gruntz.