Archives du blog

Bushido : du progrès

J’ai enfin terminé la peinture du starter Ito Clan pour Bushido! Après un passage à vide de ma motivation à peindre, j’ai commencé par terminer Kenzo Ito.

Je me suis ensuite attaqué aux trois humains du starter : les deux temple bushi et Sakura.

Lire la suite

Publicités

Sur le front de la fig’ – Bushido

Après un long passage à vide côté peinture, j’ai enfin repris les pinceaux pour avancer sur mes deux starters de Bushido : Prefecture of Ryu & Ito Clan. Je ne sais pas si la réception du Kickstarter de Renaissance Miniatures y était vraiment pour quelque chose, mais ce petit truc en plus rend concret l’idée d’inviter des potes ou des collègues de la Ludo à découvrir le jeu avec moi sur une table avec de vrais décors.

Lire la suite

Peintures de vacances

Mettant à profit quelques jours de vacances bien aidés par les ponts du début mai, j’ai enfin repris les pinceaux après plus d’un mois d’interruption.

J’ai tout d’abord terminé mon dernier décor et dernière fig japonaise pour Dystopian Wars. Le bunker complex est littéralement énorme, et je l’ai évalué à 9 Marius. J’ai opté une fois encore pour un schéma simple et rapide, qui ne rend certainement pas trop grâce à la figurine, mais qui me suffira pour du tabletop.

Lire la suite

Et la peinture?

Je n’ai pas trop parlé peinture ces derniers temps, mais si la motivation et le temps n’ont pas toujours été au rendez-vous, ça ne veut pas dire non plus que j’ai été complètement inactif.

J’ai par exemple terminé mes escouades de Gruntz de base, mon commandant et des socles de drones antigrav.

Lire la suite

Bushido – Arrivage d’Ito

Ça y est, moi aussi je viens de recevoir le fruit de la campagne Indiegogo de GCT Studios.

Me voici donc avec le starter Ito et les trois figurines bonus, ainsi que le starter de la Prefecture of Ryu avec Mizuchi en plus.

Résultat des courses : environ 42 Marius de rab’.

Bushido – tentation trop forte

J’ai craqué sur Bushido de GCT Studios, je suis vraiment un petit être faible.

J’ai cédé aux sirènes de la campagne Indiegogo, qui marche bien et dont les perks sont en augmentation.

L’objectif de $15000 étant atteint, tous ceux ayant investi assez pour recevoir le futur starter Ito recevront en plus la figurine d’Itsunagi, et la figurine de Satoshi sera en plus disponible à la vente en même temps que le starter. Par ailleurs, si jamais l’objectif de financement de $20000 est atteint, la figurine d’Ayako Ito sera mise en vente en même temps que le starter, et tous ceux ayant investi au moins $100 recevront gratuitement la figurine de Satoshi ou 6 dés de faction Ito au choix. Il reste 21 jours de campagne Indiegogo et le compteur est actuellement à près de $16000 : l’objectif des $20000 paraît largement atteignable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Images (c) GCT Studios

Bushido – de la tentation (aussi)

Tant que j’en suis à parler de tentation, il y a un autre jeu qui me fait de l’oeil depuis un bon moment : Bushido de GCT Studios. La thématique japonisante (mais pas que, l’inspiration folklorique asiatique étant plus large) m’avait beaucoup attiré quand j’étais tombé dessus plus ou moins par hasard il y a quelques mois, sans doute comme souvent par l’intermédiaire de tabletopgamingnews.

J’attendais pour me lancer (et pour essayer de trouver au moins un autre joueur) que les règles prévues en français arrivent car j’avais la flemme de les traduire moi-même. Un aimable joueur parisien du forum officiel de Bushido m’avait tout de même proposé de me faire découvrir le jeu, mais nous nous sommes ratés plusieurs fois et c’est finalement tombé à l’eau. Quelques mois plus tard, j’ai quand même pris une dérouillée avec la Savage Wave lors d’une démo par un frère de Belisarius aux JFJ. Cette partie m’a convaincu que le jeu pouvait me plaire, mais ayant déjà craqué sur de nombreux jeux que je passe plus de temps à peindre qu’à jouer, je résistais à la tentation.

Aujourd’hui, GCT Studios propose de soutenir la sortie de la future 5e faction de Bushido, les Ito, par le lancement d’une campagne Indiegogo (à vue de nez, cela ressemble au principe de Kickstarter ou d’Ulule). Financièrement, ce n’est pas exceptionnellement intéressant ($50 pour avoir la nouvelle faction en avance, $100 pour la nouvelle faction, un starter et 1 figurine supplémentaire au choix de cette faction,… fdp inclus), mais j’avoue que pour moi qui était attiré par la Préfecture de Ryu, le style des Ito est très attirant, et leur (début de) fluff a du potentiel.

Bref, je vous laisse avec les images de concept de la page Indiegogo qui me font rêver, et je vais tâcher là-aussi de résister à cette tentation d’achat compulsif. 🙂

Images (c) GCT Studios

Passage éclair aux Journées Figurines et Jeux 2012

Samedi soir j’ai fait un passage éclair aux Journées Figurines et Jeux à Sartrouville organisé par Le club Sartrouville Figurines et Jeux. J’aurais juste eu le temps de me dire qu’y passer le week-end en aurait valu la peine, que m’inscrire dans un club serait une bonne idée, mais surtout, j’aurais eu le temps de découvrir Bushido grâce à un des frères de Belisarius (à qui je n’ai pas eu l’occasion de parler malheureusement, mais merci à ses frères et lui pour les tables de démos). Les explications furent très efficaces et la partie très sympa. Bon, bien sûr, j’ai pris une bonne volée, mais c’est la faute des dés : statistiquement, je n’aurais pas dû faire autant de « 1 »…

J’ai trouvé le jeu très sympa et nerveux, simple, efficace sans être simpliste. Je jouais les bakemonos, et évidemment, quand le gros bourrin ne frappe pas en premier, puis se fait éliminer, les gremlins qui restent sont juste ridicules.

Je n’ai pas trop eu le temps de prendre de photos, mais il y avait de nombreuses tables d’Alkemy et Infinity en tournoi et j’ai aussi aperçu du Daemonworld et du Wargod of Aegyptus (celui-là c’était la première fois que j’en entendais parler). Il y avait aussi des démos de Golgo Island (j’aurais bien aimé essayer, même si j’ai déjà investi en figs et dans la règle), une table historique,… et des vendeurs de décors qui ont fermé trop tôt pour que je puisse leur lâcher mes euros (ma banque et ma femme les remercient ;-)).

C’est donc décidé : l’an prochain je bloque mon agenda pour y aller, et sérieusement cette fois.

Soirée jeux de décembre – Le retour

Hier soir c’était moi qui recevait. On ne change pas une équipe qui gagne, et ce sont donc Monsieur A. et Monsieur L. qui me rejoignent en premier. Après 6 parties de Timeline avec les trois boîtes, nous nous impatientons de Monsieur N., qui traîne au bureau comme d’habitude. Je m’impatiente d’autant plus qu’en 6 parties, je n’en gagne qu’une, et Monsieur L. nous ridiculise avec 4 victoires.

Monsieur N. se fait pardonner en arrivant avec un excellent poiré, et nous attaquons 7 Wonders. Je n’ai toujours pas acheté l’extension Leaders et c’est donc du classique à 4, mis à part que nous jouons uniquement avec les faces B des merveilles. Cela s’avère un peu plus subtil, mais ça marche pas mal. Monsieur N. emporte royalement la première, mais la deuxième est pour moi.

La soirée se termine et nous finissons par un Carcassonne. La partie est très serrée jusqu’à la fin, et les épithètes fusent quand nous plaçons nos tuiles pour pourrir les autres plus que pour avancer nos scores. Je l’emporte sur le fil grâce aux prés.

Les vacances approchent et, nous apercevant que nous aurons tous de la dispo entre Noël et le jour de l’an, nous décidons de prévoir une journée jeux, le genre d’orgie ludique qui n’est plus arrivé depuis nos jeunes années sur Paris… Si tout va bien, j’arriverai peut-être aussi à bénéficier d’une démo de Bushido de GCT studios, un membre francophone du forum officiel se proposant gentiment de me le faire découvrir.