Soirée Bloodbowl à la ludothèque

La pré-saison de Bloodbowl a commencé à la ludothèque, et deux matches avaient lieu vendredi : Wood Elves contre Lizardmen d’un côté, Orcs contre mes Norsemen de l’autre. Dans ce dernier cas, le match s’annonçait tout en finesse : il était sûr que le ballon n’allait pas trop préoccuper les joueurs…

Avant le coup d’envoi

La partie démarre moyennement pour moi : c’est la canicule et comme je perds le toss, je dois défendre contre les grosses brutes en vert.

Ça va cogner

Le lanceur orc va récupérer le ballon et commence à organiser une tortue naine depuis le fond de sa zone.

Mon yéti est bien entouré

Je prends direct une sortie et mon yéti commence une longue série de « je ne fais rien et me frappe plutôt le torse en rugissant ».

La tortue se complète et avance

Il fait chaud sous la canicule : mes joueurs s’étendent un peu

Nous sommes au 2e ou 3e tour des orcs, et soudain c’est le drame : mon berserker prend une mauvaise torgnole, s’écroule, et nous fait un arrêt cardio-respiratoire.

Infirmiers!

Mon apothicaire doit employer les grands moyens pour sauver le berserker de la mort : la bouteille d’aquavit du grand-père (on appelle ça du Cognac dans sa région), celle qui pique les yeux et fait pousser les poils, et recoud les morceaux avec les morceaux avec sa bobine de fil à pêche fétiche.

Pendant ce temps les orcs avancent tranquillement vers la zone d’en-but.

Les orcs aiment beaucoup aussi mon coureur, qui passe son temps sur le ventre en milieu de terrain.

Ça sent le sapin

Au 8e de leur tour, les orcs marquent. C’est mon 8e tour, mais entre les KO (dont mon yéti), les sorties et la canicule, je n’aligne pas grand monde…

Oh le beau pâté.

Sauf qu’au coup d’envoi, c’est le drame : je prends un blitz dans la face et ce qui devait me permettre de tenter de nettoyer un peu mon adversaire avant la mi-temps se transforme en Bérézina.

A la mi-temps, avec tout le monde que j’avais dehors, beaucoup reviennent de leur insolation et de leur KO. JE suis à la réception, et j’espère donc me refaire un peu.

Sauf qu’au coup d’envoi je me reprends un blitz, et c’est franchement le dégoût.

Re-blitz dans ma gueule

Je récupère quand même le ballon avec mon passeur, qui réussit son lancer, sauf que le receveur rate 2 fois sa réception. C’est le 2e tour et je n’ai déjà plus de relances, ni le ballon qui est perdu au milieu de 3 zones de tacles Orcs et Norse.

Balle au centre

Pendant que Sepyx fait une pause repas, j’en profite pour jeter un œil au match d’à côté. En début de leur 2e mi-temps, Renan avec ses Lizardmen se fait rosser par les Wood elves d’Ica. 1-0 pour les zoreilles pointues, 1 elfe sorti mais 3 lézards blessés.

Lizardmen Vs Wood elves

Autour de nous dans la Ludo, pas mal de jeux différents :

Warmachine

2 Vs 2 à 40k en 7e édition

X-Wing

Infinity

Autre partie de 40k

Mon adversaire étant de retour, les affaires reprennent. Tout le monde est au centre, le ballon compris, mais personne ne s’en préoccupe.

Balle au centre, torgnoles de tous les côtés.

Ça bastonne sévère, mais à ce jeu-là, les Orcs sont en train de m’épuiser rapidement, déjà que j’étais en sous-effectif. Mon yéti continue à être déboussolé par la canicule, et rate ses jets d’animal sauvage, mais aime bien aussi faire un double skull.

Bim! Bam!

Je commence sévèrement à craindre de prendre un autre Touchdown avant la fin de la mi-temps. Mon coureur décide donc de montrer qu’il en a sous le pagne, et il charge.

Blitz du coureur

Pendant que ses potes écartent quelques orcs (et que le yéti se roule par terre en hurlant de rage), le coureur blitze, écarte un orc, ramasse le ballon, esquive et sprinte.

Banzai!

Après un enchaînement de réussites tirées par les cheveux, je ne tente de mettre le paquet qu’une fois, et c’est peut-être un tort, et m’arrête tout près de la ligne.

Si près du touchdown

Malheureusement pour moi, ce n’est pas assez loin pour empêcher l’orc de me blitzer à 2 dés, et badaboum : le coureur finit à terre à une case l’en-but.

Presque!

Notre matche se termine après un 8e tour ou je retourne trois joueurs sonnés et tente 2 bricoles sans intérêt.

Score final 1-0 pour les orcs avec 3 sorties pour eux et une seule pour moi. J’ai pris une bonne raclée, avec une grosse déveine persistante pendant quasiment tout le match (2 blitz contre moi, le yéti ne fout rien à part hurler, les double-ratages après relance…), mais ça aurait pu être pire. Je n’en encaisse qu’un et sur mes 3 sorties tout le monde reviendra au prochain match. Le berserker a quand même eu chaud : je ne regrette pas d’avoir acheté l’apothicaire directement.

A côté le match se termine finalement par un nul arraché par les Lizardmen qui ont quand même causé deux sorties. Sur les 3 lézards blessés, il y en a quand même un qui finit à -1 en armure : c’est moche.

1-1 au final

Vivement le prochain match!

 

Publicités

Publié le 20/07/2014, dans Jeux de figurines, Ma ludothèque, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :