Week-end jeux – Suite de la campagne Océania de Dystopian Wars

Il est temps de se lancer dans le 2ème scénario de la campagne « Océania » (voir ici) qui verra cette fois s’affronter les forces russes de Monsieur J. contre mes japonais. La surface de combat est très petite (120*120cm) et nous commençons en positions rapprochées.

Ceci n’est pas vraiment à l’avantage des EotBS : j’aurais peut-être mieux fait de me mettre au maximum en bord de table plutôt que de m’avancer. Les russes ayant des volants plutôt moyens, j’en ai moi-même pris beaucoup, mais j’ai décidé d’expérimenter aussi mes nouveaux petits robots zarigani plutôt que de prendre mes habituelles frégates.

La partie commence plutôt bien pour moi car j’arrive à infliger les premiers dégâts sur une auto-tamponneuse et sur son porte-avions. Un de mes inari se fait par contre toucher.

Impatient d’essayer mes zarigani, je les avance pour arroser les volants russes au lance-flammes corrosif. Ce n’est pas très optimal de ma part : ce sont les seuls sans ablative armor et j’aurais mieux fait de les garder en réserve pour m’occuper plus tard des gunships (mais je craignais qu’ils ne survivent pas jusque là).

L’action suivante n’est pas terrible, mais mes gunships sont entamés. On notera notamment un gros fail de mon escadrille de tokens torpilleurs.

Au 2ème tour, j’avance mes Inari pour limiter les attaques venant de la surface. J’endommage le porte-avions mais les inari prennent cher.

Ça ne se goupille pas très bien pour moi. Mes forces continuent à encaisser des dégâts pendant que cette satanée ablative armor protège outrageusement bien les russes.

Je m’acharne sur le porte-avions à défaut d’arriver à entamer les gunships, mais je perds du monde.

La troupaille russe a beau être nulle, il y en a beaucoup! Après des abordages réussis de part et d’autre, avantage aux russes.

Manœuvre de bombardement de ma part avec mon gyro lourd, et positionnement risqué de mes gunships.

Mon navire amiral se fait aborder et saboter, et un de mes gunships entre en collision avec le battleship russe.

En fin de 3ème tour, les conditions de victoire sont atteintes par Monsieur J. qui marque 2 points de campagne. Grâce à la destruction du porte-avions, j’arrive aussi à en marquer 1.

En conclusion ce n’est pas une dérouillée, mais ce n’est pas très glorieux pour moi non plus. Cette première expérience russe a été douloureuse : l’ablative armor est une vraie plaie, les  canons russes à courte portée sont monstrueux, et la piétaille conscrite ne vaut pas grand chose, mais en grand nombre ça peut faire l’affaire quand même. Pour ma part les zarigani n’ont pas eu le temps de faire grand chose. J’aurais sans doute dû les garder en réserve, ou plutôt réserver leur sortie à des affrontements plus grands et dans une composition plus adaptée (je les vois bien combinés aux petits volants EotBS ou aux Requins d’assaut RoF).

Après une 1ère mission avantageuse pour les RoF contre les KoB et une avantageuse pour les RC contre les EotBS, que donnera la prochaine? Les forces RoF surprendront au port un porte-avions russe et son escorte réduite : arriveront-ils à les couler avant que les renforts russes n’arrivent? Vous le saurez dès que nous aurons trouvé un créneau pour remettre ça!

Publicités

Publié le 13/05/2014, dans Jeux de figurines, Ma ludothèque, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Le Preacheur

    Mon blog vient de te décerner un liebster award : http://bronzedenain.blogspot.fr/2014/05/remise-de-prix.html

    Désolé c’est le seul endroit que j’ai trouvé pour t’en informer

    A+

  1. Pingback: Week-end jeux – Guiscard, Pathfinder LCG, Magic,… | Grarduck et les jeux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :