Archives Mensuelles: avril 2013

Mes dernières lectures

Qu’ai-je lu depuis mon dernier article « Lecture« ?
– Total Recall, de Philippe K. Dick chez Folio SF (papier)
Le Baron noir : l’ombre du maître espion, d’Olivier Gechter chez Celephais (epub)
– A few good men, de Sarah A. Hoyt chez Baen Books (epub)
Plongée sur R’lyeh, de Loïc Richard chez Studio Walrus (epub)
– Une nouvelle inédite d’Olivier Gechter
– Guardian of night, de Tony Daniel chez Baen Books (epub)
The Human Division, de John Scalzi chez TOR Books (epub)
Fade to White, de Catherine M. Valente chez Clarke’s world magazine (on-line)

Le recueil Total Recall regroupe plusieurs nouvelles de Dick dont certaines ont fait l’objet d’adaptations cinématographiques. La couverture du recueil surfe d’ailleurs allégrement sur la pub apportée par la dernière adaptation en date, remake du vieux film avec Schwarzie, et ce n’est visiblement pas la première fois car le recueil semble avoir eu plusieurs noms selon les éditions. Je ne m’approfondirai pas sur cette lecture, les nouvelles m’ont paru assez inégales, et d’une manière générale je ne suis pas très convaincu par les écrits de Dick.

Le Baron noir fut une lecture bien plus agréable. J’ai cette fois pu lire la version éditeur du roman, avec sa sympathique couverture. J’avais déjà lu une version quasi terminée il y a quelques mois, et la version finale a bénéficié de juste ce qu’il faut de fignolages pour atteindre un résultat au top. Nous sommes ici devant une novella (grosse nouvelle ou petit roman) Steampunk, premier épisode d’une série qui, je l’espère, sera prolifique. L’action se déroule à Paris dans la deuxième moitié du 19e siècle, dans une uchronie qui se veut rester réaliste. Le premier point de divergence est au 17e siècle, mais le monde qui est dépeint est relativement proche du nôtre, si ce n’est que la vapeur règne en maîtresse, et que l’électricité n’est presque pas développée. Le personnage principal a des airs de Batman à vapeur, et il va devoir défendre la République contre un vil complot.
Courez acheter ce livre, en papier comme en numérique! Il le vaut bien, et son auteur est sympa.
Comme j’ai adopté Olivier Gechter sur www.adopteunauteur.com, j’ai aussi pu lire le brouillon d’une de ses nouvelles, mais je dois garder bouche cousue à ce sujet.

(c) Editions Celephais http://www.celephais-editions.fr

Lire la suite

Midi jeux et Walk the plank!

J’avais déjà parlé du Kickstarter de Mayday Games, que je connaissais plutôt pour leurs protège-cartes, mais qui étaient aussi les éditeurs US de Get Bit / Croc (Bombyx). La campagne pour Wlak the Plank! a été un succès, et Mayday Games a fort sympathiquement mis à disposition le print’n play du jeu aux backers. Comme j’en faisais partie et que j’avais traduit les règles, je me suis donc empressé de fabriquer ce petit jeu de pirates en prévision de la prochaine session Midi J2S.

Lire la suite

Sessions jeux et arrivages

Arrivés ces derniers jours dans ma ludothèque :

– Agricola terre d’élevage (Filosofia) : la version deux joueurs  (parties de moins d’une heure) d’Agricola. J’en avais entendu beaucoup de bien, et je me suis dit que ce serait parfait pour des sessions entre midi et deux.

– Dicecards (Kickstarter de Ian Millington), un jeu de cartes permettant de remplacer de multiples dés et autres accessoires de jeux pour des tirages aléatoires.

Lire la suite

Et la peinture?

Je n’ai pas trop parlé peinture ces derniers temps, mais si la motivation et le temps n’ont pas toujours été au rendez-vous, ça ne veut pas dire non plus que j’ai été complètement inactif.

J’ai par exemple terminé mes escouades de Gruntz de base, mon commandant et des socles de drones antigrav.

Lire la suite

Print’n play fever

Comme je n’étais pas très motivé pour peindre ces derniers temps, j’ai imprimé et monté pas moins de 6 jeux en Print’n play. Ça tombait bien, j’avais un stock de papier couché et d’étiquettes A4, juste assez de carton plume d’1.4mm et un stock de dés (D6 et vierges).

Grâce à un article régulièrement mis à jour sur RPGGeek / BoardGameGeek, j’avais repéré plusieurs candidats, et c’est donc armé de mes ciseaux et cutter (tronçonneuse et shotgun à portée de main) que je me suis lancé dans la construction de Zombie Enclave.

Lire la suite

Soirée jeux et Midi J2S

Deux petites sessions jeux de société la semaine dernière. Tout d’abord lundi soir pour notre session jeux habituelle, nous avons commencé par squatter un bar avec Messieurs R. et S. pour jouer à Dungeon Roll (Tasty Minstrel Games). En attendant la version définitive en cours de fabrication, j’ai donc sorti mon Print’n play entièrement francisé (règles traduites ici).

Ce jeu de stop ou encore au thème donjon-esque s’est révélé très sympa. C’est un peu plus complexe que Zombie Dice, et celui qui lance les dés du donjon n’a pas un grand rôle, mais il met quand même la pression.

Lire la suite