Epic Armageddon – 2e bataille au CNJ

Vendredi dernier, j’ai retrouvé Maître Oli pour une deuxième bataille d’Epic Armageddon au CNJ. J’ai légèrement modifié ma liste de Space Marines (figurines toujours prêtées par mon adversaire), et il a amené ses tyranides.

Mon objectif étant de rectifier des erreurs tactiques de la dernière fois, je n’ai pas énormément modifié ma liste mais ai expérimenté quelques bricoles :

2 tactiques, 1 avec Capitaine, l’autre avec Razorbacks (4 bolters, 2 lasers)
1 Devastators avec Dread de tir
1 Terminators avec chapelain
1 Landspeeders
1 Predators (3 annihilators, 1 Destructor) + 1 Hunter
1 Whirlwinds
1 Thunderbolts
2 Warhounds

Les fiers défenseurs de l’Imperium

Les fiers défenseurs de l’Imperium

Les bestioles d’en face, vils cafards xénos

J’ai l’initiative, celle des tyranides étant faiblardes, mais j’ai mal placé mes Devastators qui sont à portée de biovores alors que mes Whirlwinds sont trop loin. J’envoie mes Thunderbolts pour des pertes mineures en face, et avance une escouade tactique sur les objectifs de droite.

Je me rends aussi compte que les tyranides, ça avance vite, et c’est beaucoup plus impressionnant qu’à 40k. J’avance mes Warhounds et mes tanks pour faire une salade de cafards, mais je n’arrive à éliminer que le Hiérodule cracheur en protection de la Dominatrix, qui ne prend aucun dégât malgré un déchaînement de tirs. J’avance aussi mes landspeeders pour plus tard, mais c’est un peu téméraire de ma part.

Les tyranides font peu de cas du terrain, et soudain la forêt paraît un piètre couvert quand on se fait charger en prévision d’un CàC.

Comme ça sent déjà le sapin pour le 2ème tour, les Devastators appellent les Teminators pour aller s’occuper des biovores. Des Lictors apparaissent en soutien, mais j’ai l’initiative et rase les biovores et la synapse, sur un coup critique chanceux.

Tentant de sauver ce qui peut l’être, mes Warhounds se replient en tirant avant l’arrivée de la marée qui va massacrer 3 unités de véhicules d’un coup, sans forcer. Ça m’apprendra à approcher d’un peu trop près des bestioles qui courent vite.

L’affaire est déjà conclue, mais mes tactiques tentent quand même un baroud d’honneur pendant que mes chasseurs font ce qu’ils peuvent.

Les carottes sont cuites. Le titan boulotte mes troupes et mes Devastators tirent sans grand succès.

Mes autres tactiques démoralisent de la piétaille xéno, mais la partie s’achève sur une nouvelle rossée administrée aux défenseurs de l’Imperium.

Malgré cette nouvelle défaite, la soirée fut encore une fois très sympathique. Merci à Maître Oli de m’avoir fait découvrir le jeu, il m’a convaincu et je rejouerai avec plaisir à Epic.

Publicités

Publié le 31/03/2013, dans Blabla, Jeux de figurines, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :