Nuit Jeux de société avec Monsieur J.

Le week-end dernier précédent, profitant d’une descente dans la famille, j’en ai profité pour faire une pause nocturne chez mon acolyte de toujours Monsieur J. Après m’avoir récupéré à la gare, il me dépose directement devant un plateau de Mémoire 44 (Days of Wonders) pré-installé pour un scénario Breakthrough (avec toutes les extensions) sur le front de l’est. Confiant dans la valeur au combat de la fière armée rouge, je prends les russes… J’avais cependant oublié un petit détail : la règle du commissaire politique qui oblige à choisir sa carte d’action un tour à l’avance.

Après un début de partie assez équilibré en pertes de chaque côté au cours duquel je me replie en bon ordre, les choses commencent rapidement à se corser. La réussite n’est pas spécialement au RDV pour moi côté dés, et mes forces s’érodent petit à petit. Mes tentatives de sorties offensives donnent des résultats mitigés, et les contre-attaques me laissent bien mal en point. Au final, l’Axe gagne 15 à 8 ou 9 : Moscou est sans défense.

Comme la soirée avance, nous décidons de passer tout de suite à la découverte du super cadeau de Monsieur J. pour mon anniversaire : Myrmes (Ystari, on en parlait dans la Sélection du dimanche)! Pas mal de matos de qualité dans la boîte, cubes, bestioles, jetons et tuiles à dépuncher : un vrai rêve de cubipousseur (petit regret, ça manque de sachets pour tout ranger, contrairement à la boîte d’Eclipse, mais heureusement j’en avais en réserve sur moi). Après une lecture attentive des règles, claires comme d’habitude chez Ystari, mais denses, la conquête du jardin commence. Le début de partie est un peu laborieux, le temps que nous assimilions un peu mieux les règles, mais les principes sont vite acquis, particulièrement si on est déjà familier avec les jeux de placement d’ouvriers. Au final, Monsieur J. monte une stratégie en cours de route plus vite et efficacement que moi, et l’emporte 41 à 35 (il me semble). De nouvelles parties permettront de mieux se faire une idée, mais cette première fois augure bien, comme le laissaient entendre les nombreux commentaires et récompenses. Le jeu est bien tendu sur les choix à faire : on n’a jamais assez de fourmis ouvrières, ou nourrices pour tout faire.

Comme je n’en ai pas assez de prendre des rossées, je propose un jeu de cartes à Monsieur J. Ce n’est pas Gosu, mais ça ne l’empêchera pas de me corriger d’importance à « Ascension – des âmes déchaînées » (Marabunta). La première partie est un peu molle, les cartes exposées ne m’inspirent pas et Monsieur J. qui découvre le jeu, est circonspect. La partie dure un peu et au final il gagne de 2 malheureux points, damned! Nous entamons une deuxième partie qui ne ressemble pas du tout à la première. Monsieur J. part au quart de tour et commence par se focaliser sur l’élimination de monstres. Je tente pour ma part de me lancer dans les runes et le banissement de cartes. Au final, ma tactique se révèle foireuse, et je perds de 15 ou 20 points (aïe).

Pour finir la nuit, les yeux commençant à se faire hagards, nous passons à Building an elder god (Signal Fire Studio). Le jeu tourne bien à deux aussi, mais c’est tout de même moins drôle qu’à quatre. En effet, avec un seul adversaire à pourrir, on a moins le choix des cartes à jouer. Je passe ainsi plusieurs fois, faute d’avoir de quoi continuer ou réparer mon entité d’outre-espace, et Monsieur J. l’emporte, encore.

En conclusion, mis à part ma lamentable contre-performance (rien de gagné en 4 jeux et 5 parties, c’est quand même la méga-loose), ce fut encore une fois une très bonne session. Seul regret : ne pas avoir eu plus de temps pour encore plus de jeux! La prochaine fois j’espère que nosu serons plus disponibles tous les deux, nous avons une campagne de « Descent – Mer de sang » (Fantasy Flight Games / Edge) à avancer, et nos flottes de Dystopian Wars réclament de nouvelles batailles.

Publicités

Publié le 18/02/2013, dans Blabla, Jeux de plateau, Ma ludothèque, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :