Dystopian Wars au CNJ le 27 janvier

Les combats sont terminés depuis déjà quelques temps, mais il fallait que je rétablisse la vérité vraie sur les sombres agissements des vils impérialistes FSA à l’encontre des forces de notre impératrice bien-aimée.

Ce dernier vendredi de janvier, mon adversaire régulier Monsieur F. et moi devions nous retrouver au CNJ pour une nouvelle bataille de ses FSA contre mes EotBS. Nous avions prévu de l’aéronaval en 1200 pts, avec le déploiement avancé de Hurricane Season, et en sortant nos nouveautés. Petit problème d’intendance malheureusement, Monsieur F. est retenu au travail pour une réunion (enfin, c’est ce qu’il dit, si ça se trouve c’était juste de la guerre psychologique, hein, on peut s’attendre à tout venant des DSA >-p), et arrive eaucoup plus tard que prévu. Heureusement pour moi, un potentiel nouveau joueur avait prévu de venir nous voir jouer, et j’en ai donc profité pour prosélyter éhontément et pour lui faire une petite démo. Il m’avait déjà l’air bien intéressé en arrivant, mais je ne vais pas hésiter à m’autocongratuler quand même en rapportant qu’il aurait investi dans un starter de KoB pour démarrer.


Monsieur F. nous ayant rejoint, nous déployons nos flottes en vitesse, avec une majorité de volants pour moi (j’aime bien les gyros). Je suis le seul à placer des unités en attaque de flanc, mes small flyers que je n’aurai même pas le temps de jouer, d’ailleurs. Je teste un gyro Onryo et Monsieur F. teste ses John Henry, mais nous avons décidé de jouer sans dreadnought. Je joue donc un battleship à la place, bien que je n’aime pas plus ce navire que mes croiseurs car je n’aime pas leurs fixed channels. Notre objectif commun est de capturer le navire amiral adverse.

Je me place exclusivement sur mon flanc gauche, sans me préoccuper plus que ça de l’objectif car je veux avant tout expérimenter une nouvelle tactique avec mes gyros (et mes small flyers, mais je n’en aurai pas le temps). Monsieur F. s’en préoccupe, lui, avec ses John Henry.

La partie commence plutôt bien pour moi. Je m’acharne sur le Valley (des touches et des critiques, mais j’ai du mal à le descendre) et j’ai plus de chance qu’à mon tour sur les jets de dés. Monsieur F. joue encore une fois très bien ses frégates, je n’ai pas le temps de faire grand chose avec les miennes, qui coulent très rapidement. Mes gunships s’avancent, et fidèles à leur réputation (et à un gros coup de bol), vaporisent un des gunships d’en face. En riposte celui restant colle un critique à un de mes gunships qui prend l’eau mais ne coule pas (encore).

Mes tiny torpilleurs entament un des croiseurs FSA et le reste des tiny se tire dessus pour quelques pertes. Mon cuirassé s’avance, colle un critique à un bombardier et achève le Valley Airship. Monsieur F. se place avec ses robots, colle un critique à mon cuirassé et amène aussi ses autres frégates pour s’occuper de mon navire amiral au tour suivant.

Au tour 2, voyant l’heure déjà avancée malgré le déploiement avancé qui accélère bien le début de partie, j’abandonne toute prudence pour expérimenter la tactique du Onryo + assaut. Le générateur sonique marche à merveille, je tente un assaut, mais Monsieur F. retrouve des jets de dés violents et massacre tous mes samurai volants 😦


Les satanés frégates FSA dont je ne m’étais pas occupées saccagent airship et gyro moyen. Sentant que mon airship risque d’y passer avant que je puisse m’en servir, je prends un gros risque en l’envoyant au casse-pipe. Je casse 2 frégates (tir + bombe) puis tente un assaut sur un croiseur entamé, mais Monsieur F. me refait le coup de la DCA infernale qui tue tout le monde X-(

Comme toute prise de risque ne donnant pas les résultats escomptés, Monsieur F. se retrouve sur un boulevard pour un contre-assaut et revient dans la partie en capturant mon airship et un gyro. L’équipage de mes gunships a dû aller se coucher au vu de l’heure tardive, car ils ne font rien à leur activation suivante (aïe).

Les autres frégates de Monsieur F. s’avancent et collent un autre critique à mon cuirassé, et les John Henry s’approchent pour le prendre d’assaut sans coup férir au prochain tour. Mes gyros s’activent, cassent un bombardier et reprennent mon airship, et nous nous arrêtons là faute de temps.

En conclusion, nous terminons sur un résultat assez équilibré en termes de points, mais Monsieur F. est bien placé pour l’emporter à l’objectif au prochain tour. Il fallait se douter que Monsieur F. ne laisserait pas passer le genre d’ouverture que j’avais laissé, tout à mon envie de me focaliser sur le test de nouvelles tactiques avec l’Onryo. Ce fut une très bonne soirée, avec la rencontre d’un nouveau joueur et un adversaire toujours aussi sympathique. Mon test de nouvelles unités et tactiques donne par contre un résultat mitigé car nous avons manqué de temps pour une partie complète et cela a influencé notre manière de jouer (enfin, surtout la mienne).

Pour ceux qui veulent voir le point de vue de François, son excellent CR se trouve ici.

Publicités

Publié le 11/02/2013, dans Jeux de figurines, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :