Rentrée au CNJ pour Dystopian Wars

Vendredi de la semaine dernière pour la réouverture du CNJ (Ludothèque de Boulogne), Monsieur PA et moi nous sommes retrouvés pour une partie de DW. Les nouveaux locaux sont très classe, et la foule est au rendez-vous : plus d’une quarantaine de figurinistes sont présents, ainsi que quelques boardgamers.

Monsieur PA étant arrivé avant moi, il a commencé à déployer table, nappe maritime et décors. Nous y ajoutons quelques uns des miens puis préparons nos flottes. Monsieur PA a profité de l’été pour avancer sa peinture, mais n’a pas augmenté ses effectifs KoB, nous jouons donc pour autant de points qu’il en a  : 1125pts (1135pts d’EotBS pour moi car nous ne sommes pas trop pointilleux). Nous décidons de jouer avec le mode de déploiement optionnel de Hurricane Season, ce qui amènera mes 8 frégates et ses bombardiers de flanc au tour 3 (il gagne le choix du flanc).  Pour la zone avancée, seuls mes gunships sont dans la mienne. Pour Monsieur PA, je ne me rappelle plus trop, mais il me semble qu’il y a casé son battleship et ses 3 croiseurs. Comme field order, Monsieur PA doit éliminer tous mes navires de surface (difficile) et je dois capturer son navire amiral (son dreadnought : autant dire que je suis moyennement jouasse).

Ma flotte

La flotte de Monsieur PA


Monsieur PA gagne l’initiative au 1er tour mais me la laisse. Le début commence plutôt bien pour moi car j’arrive à détruire rapidement un premier croiseur, puis à en abîmer un second ainsi que son battleship avant qu’il entame un de mes gunships puis le coule. Le deuxième critique qu’il prend et l’achève le téléporte d’ailleurs sous un gyro.

La suite du premier tour voit un groupe de frégates KoB qui s’était avancé se faire décimer et la perte d’un 2ème croiseur KoB. Le battleship de Monsieur PA continue à s’avancer en encaissant (satanés shield et guardian!) et un autre de mes gunship prend deux critiques dont une autre téléportation.


Au deuxième tour je perds un 2e gunship mais réussi à achever son dernier croiseur et enfin son battleship. J’entame bien un autre group de frégates, mais mon dernier gunship est moribond. Autres actions notables, un dogfight entraîne la perte de mes 5 chasseurs qui avaient attaqué 3 des siens : je suis un peu vert qu’il ait fait autant de 6 naturels. Mon dreadnought a aussi pris cher avec un critique qui le met à moitié AD et que je n’arrive pas à réparer en fin de tour malgré ma relance d’amiral.

Au 3e tour, il commence à se faire tard. Je fatigue un peu et oublie de faire des photos de la suite. De mémoire (défaillante), sur la gauche je finis les frégates de Monsieur PA et perds un Inari et mon dernier gunship. A peu près tous mes tirs sur son dreadnought ratent ou sont bloqués par ses satanés boucliers, et mes roquettes sur ses bombardiers qui arrivent sont bloquées par son Ack-Ack. Sur ma droite mes frégates éliminent son dernier groupe de trois, mais leurs tirs entameront à peine son dreadnought alors que le mien continue à perdre des HPs, son bouclier et ses CC étant bien moins efficaces.

Au 4e tour, j’obtiens l’initiative mais tous les tirs de mon war gyro font pschitt. A la fin du tour, nous hésitons à arrêter mais décidons de poursuivre pour un 5e tour. J’aurais mieux fait de rentrer à ce moment-là, car à vue de nez je dois avoir l’avantage au point, de  très peu. En effet, ce dernier tour est terrible pour moi. Mon dreadnought était en position d’éperonner celui de Monsieur PA, mais je perds l’initiative et il a le temps de s’éloigner et de m’en remettre une couche. Ses bombardiers en piqué arrivent alors et l’achèvent.

Nous comptons les points rapidement à l’issue de ce 5e tour, et la partie s’achève sur un nul avec avantage pour Monsieur PA de 45pts. Admettons-le, s’il y avait eu un 6e tour, je ne donnais pas cher de mes 5 ou 6 dernières frégates, et la victoire aurait été à la portée de Monsieur PA.

Quoi qu’il en soit, la soirée fut très agréable et ce sera un plaisir de retrouver Monsieur PA pour d’autres sessions de DW ou autre jeu. Comme je l’avais noté lors de ma partie précédente contre Monsieur J., les KoB sont une vraie plaie avec leurs multiples boucliers, et je me demande si je ne tenterai pas de prendre un battleship avec disruption generator une prochaine fois, vu le peu d’efficacité qu’a eu mon propre bouclier sur mon dreadnought (m’enfin, question de malchance, aussi).

Publicités

Publié le 21/09/2012, dans Jeux de figurines, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Merci pour la partie et pour le rapport cher Grarduck!

    Ce fut très sympa d’affronter les forces nippones et d’envoyer par le fond ton dread, sur une musique du style la charge des walkyries, avec une descente en piqué d’une escadrille de Dive Bombers, le couteau entre les dents, sonnant l’hallali sur le dread déjà blessé à mort

    😀

    Une fin de partie épique, j’avais tout sacrifié en poursuivant l’objectif et du coup ignorer les volants me coûta de nombreux vaisseaux.

    A charge de revanche ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :