Mini week-end jeux chez Monsieur J. – partie 1

Retour chez Monsieur J. pour une nouvelle session jeu ultra-dense. Cette fois nous ne disposons même pas de 24h de jeux, et nous avons donc décidé de faire l’impasse sur Dystopian Wars, malheureusement.

Après un excellent déjeuner, grâce à Madame C. comme d’habitude, il est temps de nous replonger dans notre 2e campagne de Descent, effectuée cette fois en Mer de sang. Nous sommes en fin de niveau bronze, et mon équipe de 4 bras cassés a décidément encore plus de mal que l’équipe de la campagne précédente à ce niveau. J’avais pris des volées les dernières fois, et malheureusement, on ne peut pas dire que ça va beaucoup mieux se passer cette fois-ci.

Comme au début de la campagne précédente, mes héros ne disposent ni d’un équipement digne de ce nom, ni de compétences de la mort, d’autant plus que certaines de celles à combo de l’autre campagne ne sont plus disponibles. Les monstres du MJ, par contre, ont déjà bien évolué (beaucoup sont déjà au niveau argent) quand je n’ai que 4 dés noirs pour chacun des héros, et en plus je croule déjà sous les mali de villes et de déplacements.

Je décide de commencer cette nouvelle journée par une attaque de lieutenant (La Sirène). Bien mal m’en prend quand je tire en lieu du combat « Les falaises de la folie ».

 Pour résumer, après avoir cru à une chance de m’en tirer en entoilant momentanément la Sirène pour la massacrer au canon grâce à ma seule bonne arme (serres de faucon), mon navire se fait couler par les canons de Monsieur J. et c’est retour au bercail sans empocher les 20 000 francs.

Comme je suis un peu vert, nous décidons de faire une pause et de nous lancer dans un jeu où j’ai toujours le dessus : Gosu (je plaisante, c’est mon jeu et j’y suis presque toujours minable). Histoire de corser un peu les choses, nous étrennons mon Kamakor et ne jouons qu’avec les 100 nouvelles cartes sans mélanger avec la boîte de base. Nous découvrons donc tous les nouveaux clans et pouvoirs, ce qui nous ralentit un peu dans le jeu, et ne nous permettra d’avoir des idées de combos qu’au fil de la partie.

Le premier round démarre plutôt bien par une vîctoire pour moi. Comme d’habitude, ça commence à se corser ensuite, et je perd les 2 rounds suivants.

J’arrive à remonter un peu la pente en fin de 3e round, en mettant en place un moteur de combo qui tourne pas mal avec les dragoons, gagne un 2e point de victoire, mais finalement m’incline 3 à 2.

Le jeu est toujours aussi plaisant, et les nouvelles cartes amènent une rotation plus importante du deck : ça tourne vite et c’est un poil plus bourrin qu’avec les clans d’origine. Enfin, ce n’est qu’une première plongée, on verra ce que ça donne après quelques parties de plus.

Publicités

Publié le 08/04/2012, dans Jeux de plateau, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :