Archives Mensuelles: avril 2012

Décors DW en progrès²

Après le gros oeuvre, je me suis mis à la peinture. Les décors sont moins détaillés que ceux de chez Spartan Games. La peinture en est donc simplifiée, mais il faudra peut-être que je tente d’ajouter quelques bricoles à main levée (portes et fenêtres sont peu marquées, par exemple, et après la sous-couche et l’aplat de couleur, on ne voit plus grand chose).

J’ai quasiment fini mes couleurs principales. Il me restera donc à corriger les erreurs de pinceaux ivres, à passer les lavis et à vernir. Je ne sais pas encore si je fixerai définitivement les éléments en métal ou si je les garderai à part pour faciliter le transport et le stockage. Il faudra aussi que je tente d’ajouter du flocage ou autre végétation pour rompre la monotonie de mes surfaces planes.

Ce n’est pas encore gagné de tenir le délai du 3e concours du forum, mais c’est à portée!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Décors DW en progrès

J’ai du pain sur la planche! Voici mes prochaines victimes, après leur session de sous-couchage :

Mes deux dernières escouades de gruntz ARC et le set de bâtiments militaires de DW

Le premier lot de bâtiments 2mm d'Irregular Miniatures

Etat des lieux de mes décors pour Dystopian Wars en cours de fabrication. Demain je fais le pont : l’objectif est de terminer les deux îles et le bout de côte, ainsi que les bâtiments à poser dessus.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Arrivage Copplestone castings

J’ai profité d’une réduction chez Copplestone castings (bien nommée barbarica) pour céder à la tentation et commander une série de barbares et northlanders 15mm (ainsi que deux décors en résine).  Ils me serviront pour me monter une des mes deux futures armées de HotT et/ou Rally Round the King ou pour jouer à Song of Blades and Heroes en 15mm.

Suivent des photos moches :

Accessoirement, en passant chez Starplayer pour prendre de nouveaux lavis GW et les essayer avec de nouvelles teintes, je suis tombé sur Zombie dice en VO à moitié prix et j’ai donc craqué.

Arrivage Irregular Miniatures

Pour meubler ma table de Dystopian Wars, j’ai passé commande d’éléments de décors à l’échelle 2mm chez Irregular Miniatures. Le 3e concours du forum français  non officiel des jeux Spartan Games portant sur du décor, c’était aussi l’occasion de se lancer.

Lundi soir un beau petit carton bien lourd m’attendait donc. Rien à redire quant à la rapidité d’expédition et à l’emballage, et en plus Ian, qui a suivi ma commande, a été très réactif et fort sympathique durant nos échanges par mail.

Au déballage, ça donne donc ça :

A partir de la gauche et de haut en bas : road & trees pack, small manor house (BG106), bridge with river banks (BG108), riverside town (BG116), village & river crossing (BG115), riverside inn & bridge (BG125), wall sections (BG123), dockside area (IKS8), suburb or country town (IKS5), factory site (IKS3)

En partant de la gauche et de bas en haut : small pill box (IKM2), large pill box (IKM1), tank traps (IKM5), clump of palm trees (BG142), small copses (BG101), large wood (BG127), troll 15mm (FCR2), medium copse (BG102), large copse (BG103)

Vous noterez un intrus : le troll 15mm me servira dans une future armée pour HotT, Rally Round the King ou pour Song of Blades and Heroes, armée qui ne va pas tarder à arriver de 15mm.co.uk et de Copplestone Castings.

Après ce déballage, j’ai nettoyé à l’eau savonneuse les pièces qui vont me servir pour le(s) décor(s) pour Dystopian Wars. Le moulage est un peu irrégulier : il faut s’attendre à un peu de nettoyage à la lime et au cutter, et les pièces un peu planes sont à redresser à la main, mais rien de bien grave non plus. On n’atteint pas la finesse de moulage de Spartan Games (d’ailleurs l’échelle est un peu plus petite que chez SG), mais je trouve le résultat quand même très correct, et à un tarif vraiment très raisonnable.

Soirée jeu d’avril

Hier soir, soirée jeux chez notre crémier habituel, le révéré Monsieur N. pour une soirée jeux de plateau dans la configuration à quatre classique, avec Monsieur L. et Monsieur A.

Après avoir discuté de notre devoir citoyen de la veille devant un pot de pâté maison et quelques bières, nous entrons dans le vif du sujet. Nous prenons un peu d’avance sur la saison avec une petite partie de Si j’étais président. Le jeu est simple et rapide, pas transcendant non plus, mais on rit bien autour de la table grâce aux illustrations de Martin Vidberg et aux associations souvent étranges de people ridicules à des ministères censés être sérieux. Monsieur L. finit premier, suivi de Monsieur N. puis de Monsieur A. et moi avec un score ridicule.

Après la rigolade, nous entamons le sérieux, avec des cannellonis maison, des pizzas industrielles et des pâtisseries fournies par l’esprit de Monsieur PM Agricola version interactive. En fait d’interactivité, nous jouons pour la première fois en mode complet avec un set de cartes d’aménagements mineurs et de talents. Ce n’est pas franchement plus interactif, mais ça pimente le jeu d’une manière sympathique. Ce que je retiens le plus, c’est que malgré une stratégie un peu foireuse, je gagne la partie avec 33 points, en ayant tout misé sur le labourage, les céréales et les légumes, mais quand même bien aidé par mes 4 pièces en pierres et ma famille de cinq (mes chevilles enflent). Monsieur A., qui avait un jeu beaucoup plus construit que le mien, s’en est retrouvé un peu vert (je suis trop marrant).

Peinture DW : mission accomplie

C’est fini pour mes navires EotBS! Soyons honnête, c’est de la peinture tabletop rapide et je ne gagnerai jamais de concours avec ça, mais comme le but est de jouer avec, pas de problème.

War Gyro

Gunships et corvettes

J’ai aussi avancé dans les décors, mais j’ai eu la flemme de finir donc on verra où ça en est pour vendredi prochain le moment venu. Pour l’instant seuls les trois hangars et les tourelles bouclier sont terminées.

En attendant de recevoir ma commande d’Irregular miniatures, j’ai nettoyé et préparé le blister de décors militaires pour DW et mes derniers scouts 15mm de chez Critical Mass Games pour Gruntz. Maintenant, reste à sous-coucher.

Peinture DW : il faut se presser

Si je veux être prêt pour ma prochaine partie de DW, il va falloir m’exciter un peu au niveau de la peinture! En plus, je suis complètement à la bourre pour le 3e concours de peinture amical du forum non officiel français des jeux Spartan : le nécessaire pour mon plan A n’a pas encore été livré, et mon plan B laisse un peu à désirer.

War gyro avec peinture anti-explosion en cours d'application

Hop, hop, hop! On se dépêche à peindre tout ça

A part ça, maintenant qu’on se connaît un peu mieux, je peux vous l’avouer : j’ai un presse-agrumes du chaos.

 

Deux bricoles pour DW

Vendredi soir, quelqu’un recherchait le lien fort utile où on peut trouver les cartes de stats pour toutes les flottes de DW au format Magic : je le redonne ici. Ces cartes sont vraiment plus pratiques que celles des blisters, et elles sont mises à jour très régulièrement.

Voici aussi la Feuille de calcul pour flotte EotBS que j’ai bricolée pour mon usage perso, mais qui pourrait probablement servir à d’encore plus flemmards que moi. Il y a sans doute bien d’autres feuilles de tableurs plus jolies et qui font le café, mais celle-ci, c’est la mienne ;-p

Soirée Dystopian Wars au CNJ

Hier soir, à l’initiative de Monsieur F. du forum francophone des jeux Spartan Games, entre autres, nous avons joué une grosse partie de Dystopian Wars au CNJ. Nous étions quatre, Monsieur F. et M. PA. d’un côté (FSA et KoB) et Monsieur J. et moi de l’autre (EotBS) pour un total de 2600 pts d’aéronaval de chaque côté. Autant l’avouer tout de suite, en 4-5 heures, nous n’avons joué que deux tours complets, mais il est vrai que nous avons pas mal tâtonné sur les règles, par manque de pratique et d’habitude du livret v1.1 (qui est véritablement beaucoup plus clair que la v1.0 tout de même).

Les flottes en présence :

FSA de Monsieur F.

KoB de Monsieur PA

EotBS de Monsieur J.

Mes EotBS (dont tous les non-peints)

Le placement de départ :

Le résumé en images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les points marquants de la partie :

Monsieur F. a eu une chance insolente tout au long de la partie, alors que Monsieur J. et moi (mais surtout Monsieur J.) avons largement dépassé la moyenne des jets tout pourris… Et je ne dis pas ça parce que Monsieur F. a fait un critique double 1 sur mon War Gyro à son deuxième tir dessus au premier tour (sachant que le tir juste avant était déjà un critique de son dreadnought), qui l’a proprement fait sauter ainsi que 3 frégates de Monsieur J. X-P

Au deuxième tour, Monsieur PA. ratera un abordage avec 3 de ses frégates sur 3 des miennes, le laissant sans marines et me permettant de les laisser à l’état d’épaves à la dérive après l’activation de mes frégates qui les aborderont.

En fin de deuxième tour, comme il est déjà très tard et que Monsieur J. et moi sommes bien dépités de subir autant la partie, nous concédons la victoire à nos adversaires. Le troisième tour aurait peut-être pu rétablir un peu l’équilibre, avec nos calmars mécaniques qui se rapprochaient enfin et nos autres navires en bandes 1 et 2, mais ceux d’en face auraient aussi eu le même avantage, et vu nos jets calamiteux et le dreadnought de Monsieur J. déjà bien entamé (apparemment ses boucliers, avant de passer off-line, faisaient la grève), la confirmation de raclée n’était pas du tout impossible.

Bref, super soirée avec des joueurs très sympas que je rencontrais pour la première fois IRL. Première soirée également au Centre National du Jeu, et l’envie de remettre ça dès que possible. La prochaine fois par contre, nous devrions sans doute plutôt jouer avec des flottes un peu moins importantes et en duels plutôt qu’en 2 Vs 2 afin d’espérer terminer la partie dans un temps raisonnable.

PS François a posté le rapport de bataille détaillé du point de vue des (vils ;-p) FSA ici.

PPS Monsieur J. a lui aussi posté le rapport de bataille de l’autre point de vue des (super sympathiques) EotBS ici.

Mini week-end jeux chez Monsieur J. – partie 3

Revigoré par ces résultats enfin positifs, nous reprenons Descent pour un donjon complet.

Après avoir nettoyé la surface de l’île sans trop de problèmes, pour changer, il est temps de descendre un peu.

Là, ça se gâte! Ce niveau -1 (« la taverne ») se passe déjà assez difficilement avec des morts multiples de mes héros. Le pire m’attend par contre au niveau -2.

Mes héros vont avancer les pieds dans le sang, les cadavres de monstres, et les morceaux de membres laissés par leurs incarnations précédentes… Je finirai le donjon victorieux mais à quel prix! Je n’ai pas compté, mais sur les 3 niveaux ils seront mort plus d’une douzaine de fois. Les dés n’auront pas été avec moi, mais en particulier pas avec ce nase de Ker le gris, qui aura enchaîné les X alors que c’est lui qui dispose sans doute de la meilleur arme, et que j’avais en plus amélioré avant le donjon.

Au décompte d’xp, j’en ramasse 17 et Monsieur J. plus d’une trentaine. J’avoue que je fais un peu la tête, mais c’est à ce moment que je me rappelle de la règle bonus/malus. Comme Monsieur J. avait déjà 70 XP de plus que moi (c’est dire si le début de campagne avait été mauvais pour moi), il avait un malus d’xp que nous avions oublié. Après rectification, je gagne donc un peu plus d’xp que lui, mais il n’y a pas de quoi être fier .

Nous décidons d’arrêter Descent pour cette fois et changeaons de table pour découvrir le Last night on Earth de Monsieur J. Cela faisait longtemps que nous parlions d’investir dans du jeu de zombies, et finalement Monsieur J. s’est laissé tenter par une offre spéciale et les très bonnes critiques de LNOE.

Nous commençons par déterminer au hasard qui jouera les humains (moi), puis prenons le scénario d’initiation. Pour cette première dernière nuit, je dispose du prêtre, de l’étudiante, de la fille du fermier et de l’infirmière, que je regroupe en équipes de deux.

Il faut tuer 15 zombies pour gagner, et cette partie sera presque une promenade de santé, le prêtre ayant récupéré des explosifs dès le début, l’infirmière se retrouvant bardée d’armes à feu rapidement, et la fille du fermier récupérant bientôt armes blanches, puis la tronçonneuse avec une carte héroïque en bonus : elle se croit alors dans « Evil Dead » et massacre du zombies à tout va.

Nous enchaînons sur un deuxième scénario un peu plus tendu : « burn them all » où il faut détruire à l’explosif 3 lieux de spawn.

Alors que je me sens plutôt confiant avec une équipe pas trop mal (shérif, prêtre, infirmière et quarterback) et que j’ai trouvé rapidement 2 explosifs, les choses se corsent quand le prêtre se fait zombifier alors qu’il s’apprêtait à faire sauter un 2e lieu de spawn (heureusement il est encore tôt et le drifter apparaît en remplacement).

Le drifter y passera d’ailleurs aussi, tué par ce fameux pasteur zombie, me laissant à 3 héros. Heureusement, le shérif ne s’en tire pas trop mal avec son revolver, et l’infirmière reste à l’armurerie pour récupérer le pompe qu’elle casse après plus ou moins chaque tir. Finalement les héros (survivants) en sortent vainqueur : ce ne sera pas la dernière nuit sur Terre.

Monsieur J. est un peu dépité d’être passé aussi près de la victoire, mais  c’est compensé par la satisfaction de savoir que LNOE est aussi sympa que les commentaires le laissaient entendre, et que ses nombreuses extensions devraient nous permettre du renouvellement quand nous serons un peu lassé des missions de base.

Pour finir la nuit, je sors Noé.

Après les explications d’usage, nous enchaînons rapidement les trois manches. Je gagne de peu, après de nombreux échanges de petits coups vicieux. Monsieur J. semble convaincu : le jeu est très plaisant à deux, mais je pense qu’il est plus sympa à trois. Par contre, comme le faisaient remarquer d’autres joueurs sur le net, à plus de trois ça doit rester fun mais vite devenir difficile de jouer autrement qu’en réaction.