Expérimentations avec l’oyumaru – 2

Suite de mes aventures avec l’oyumaru!

Ma mission de dimanche était de refaire un moulage de gunship de Dystopian Wars. Il me fallait un cadre, et comme je n’avais pas de bois de cagette, je me suis servi de ma mousse à décors découpée au fil chaud et au cutter. Après un premier essai avec l’oyumaru directement au contact de la mousse, il est clair que ça colle un peu trop : qu’à cela ne tienne, je fais comme quand je fais un cake avec une couche intermédiaire de papier sulfurisé. C’est un peu ridicule je vous l’accorde, mais ça fait le boulot, et vu les couleurs psychédéliques de mon moule une fois les différentes barres d’oyumaru mélangées, je ne suis plus à ça près.

Une fois l’original sorti de l’oyumaru après un peu de découpage au couteau de modélisme, il est temps de passer au premier moulage proprement dit. Pour la première tentative, j’utilise ce que j’ai de plus cheap : de la fimo air. Ça m’arrangerait bien que le résultat soit acceptable, parce que c’est quand même beaucoup moins cher que le green stuff ou le grey stuff. Enfin, ce sera moins cher si le pain de fimo restant n’a pas séché tout seul dans son emballage quand je voudrais m’en resservir, car il n’y a pas d’emballage hermétique fourni avec.

 

 

 

Publicités

Publié le 06/02/2012, dans Jeux de figurines, Modélisme, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :