Archives Mensuelles: octobre 2011

Sur le front de la peinture

J’ai bien avancé sur mes six pirates de Ron & Bones. Si tout va bien, je devrais avoir fini peintures et socles à la fin du long week-end qui commence. Il faudra quand même que je réfléchisse un peu à comment socler Grace Spinster et El Antellano car ils sont à slot et je n’ai pas très envie de modifier les pieds pour les fixer par tigeage comme les autres. Mes bouteilles et pots sont aussi plus ou moins finis, mais je doute d’échapper à un petit coup de peinture pour leurs bases.

Pirates presque finis

Socles finis

Pirates et bouteilles

J’ai également un peu progressé sur mes îles pour DW. Le corps des îles est collé à la base en carton-mousse et j’ai passé une couche de colle à bois diluée et une d’acrylique blanche (de la sous-couche grossière). Il ne reste donc plus qu’à passer à la peinture proprement dite, avec un peu de sable, flocage et végétation afin d’éviter trop de monotonie.

Petites îles après sous-couche

Grande île après sous-couche

Publicités

Soirée jeux light

Lundi dernier, nouveau RDV pour une soirée jeux chez Monsieur N avec Monsieur L. et Monsieur A. Nous nous retrouvons un peu tard, et le temps de manger rillettes et pizzas en discutant actualités et politique, il ne nous reste guère de temps pour jouer. Nous abandonnons donc l’idée d’initier Monsieur A. à Troyes, et partons sur du très léger.
S’ensuivent deux parties de Carcassone (ex-æquo avec Monsieur N. sur la première, bon dernier sur la seconde puis 5 ou 6 parties de Timeline (j’arrive difficilement à en gagner une : la honte). En deux heures de jeu on ne peut pas dire que nous avons trop forcé, mais ce n’est pas comme si nous faisions un concours du max de parties à l’heure non plus. En tout cas nous avons bien ri, entre les suggestions « amicales et totalement désintéressées » de placement des tuiles à Carcassonne et les chambrages d’anthologie lors de la pose hasardeuse des cartes à Timeline.
Très bonne soirée entre potes, donc, mais la prochaine fois que je ferai les courses je tâcherai de faire l’effort de varier un peu le menu (pâtes+bières belges au lieu de pizzas+bières belges? :-))

A lire

Monsieur O. m’a chaudement recommandé la lecture d’Un jour je serai invincible (« Soon I will be invincible ») d’Austin Grossman. A mon tour de vous le recommander, car j’en ai rapidement dévoré la moitié, et j’ai hâte de m’y remettre. Pour résumer, les chapitres alternent entre une sorte de journal intime d’un super vilain, et la re-formation d’une équipe de super héros qui vont le rechercher. C’est drôle, ça joue bien sur les clichés propres au sujet et vous passerez bien mieux votre temps en le lisant qu’en allant voir la dernière fournée de films de la Marvel.

Accessoirement, mis à part me fournir d’excellentes suggestions de lecture, Monsieur O. est également un talentueux auteur (des histoires avec de l’humour et du fantastique, notamment) et son premier recueil de nouvelles en solo vient de sortir. Allez voir son blog « Imagination à la demande » : vous y trouverez des micro-nouvelles, des billets d’humeurs et un lien vers la première partie de son recueil mis à disposition gracieusement. Lisez ces premières histoires, puis courez acheter la totalité!

Ron & Bones & îles pour Dystopian Wars

J’ai bien avancé sur la peinture de mes pirates de Ron & Bones. La première terminée est Grace Spinster.

Pirates!

Grace Spinster

J’ai également commencé à m’occuper de leurs socles. Pour cela, je me suis inspiré des techniques de Belisarius et de Beuargh. J’ai aussi fini mes bouteilles en résine.

Socles - WIP

Du rhum pour les pirates!

Accessoirement, ma flotte de DW étant terminée, j’ai repris les décors : voici le corps de mes petites îles découpées plus ou moins au hasard avec un fil chaud GW.

De futures îles

Plus de jeux mais pas plus de temps

Dernièrement, j’ai dépoussiéré ma pile de vieux romans Shadowrun pour les relire. Il faut avouer que ce n’est pas de la grande littérature, mais cela reste agréable, surtout quand on a pas mal joué au jdr éponyme à une époque (qui devient de plus en plus lointaine, certes). J’étais curieux de voir où en était le jeu de nos jours, et j’ai donc pris le pdf de la V4 en vf chez Black Book Editions. Quand j’en ai parlé à mon ancien MJ et toujours partenaire de jeux Monsieur J., lui disant qu’on aurait peut-être une occasion de faire un one shot un de ces jours lors d’une convention, il m’a traité de malade. Ceci dit, je ne désespère pas : si je trouve une date et que je lui fait des yeux d’épagneul breton, j’arriverai peut-être à le convaincre ;-p

Dans un tout autre domaine, je me suis aussi laissé tenter par le pdf des règles de Tomorrow’s War chez Ambush Alley Games. J’avais lu divers articles et previews plutôt positives quand j’ai acheté Gruntz, et quand j’ai vu sur TGN que c’était sorti, je suis allé verser mon obole. Qui sait quand j’y jouerai, mais comme c’est de la SF en générique 15mm, je pourrai dans tous les cas utiliser facilement ce que je comptais déjà prendre pour Gruntz.

Avancement Ron & Bones

Après quelques courtes sessions de peinture, voici l’état d’avancement de mes six premiers pirates (derrière on peut voir quelques sacs pour les décors). Il y a encore du boulot, mais j’avance plus vite que je n’aurais cru. C’est quand même beaucoup plus lourd à peindre que les navires de Dystopian Wars, avec beaucoup de détails et de zones biscornues. D’ailleurs maintenant que j’y pense, ce doit être la première fois que je peins des humains (si on ne compte pas l’équipage de la maquette d’obusier motorisé allemand WWII de mon adolescence peint à la Humbro). Il faut dire qu’avant ma flotte de DW, je n’avais peint que des tyranides, mes équipes de BloodBowl étant uniquement sous-couchées (mais je finirai par m’en occuper aussi, je vous assure).

Ron & Bones – WIP

J’ai persisté dans la même méthode de paresseux : une couche de base suivie d’un lavis généreux. Le résultat est bien sûr assez basique, mais je veux juste quelque chose de jouable et d’agréable à l’œil. Les dégradés et les brossages à sec, c’est bon pour ceux qui ont le temps, la patience, la volonté ou qui maîtrisent leurs techniques. Pour ma part, j’ai bien trop de stock à peindre, et j’essaie de garder un espoir d’y jouer un jour, alors la peinture haut de gamme risque de rester au second plan encore longtemps.

Craquage d’octobre – part 3/3

Depuis le temps que j’en parlais, j’ai profité du climat de craquage pour me laisser aller à commander ma première armée pour Gruntz chez Critical Mass Games. J’ai pris du classique humain avec l’Arc Fleet, avec l’army deal comme base, et en y ajoutant un Grav APC, une unité d’infanterie lourde plasma et un bon tas de scout pour faire des unités avec sniper et RPG. Je sais déjà ce que je veux prendre pour constituer ma deuxième armée, mais j’attendrai sans doute décembre pour faire un tour chez Khurasan miniatures et Ground Zero Games (et aussi d’avoir un peu diminué la pile de plomb à peindre).

Et voici quelques photos moches (je n’avais que mon téléphone sous la main) en déballant le paquet :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Craquage d’octobre – part 1 & 2/3

Dans la série « Mais j’en avais forcément besoin! », je voudrais :

Un sac de transport de chez Mantic Games accompagné de ses boîtes à figs ultra cheap (mousse un peu light à renforcer avec les chutes de mes mousses Feldherr par exemple) qui va m’être bien utile pour transporter le fruit de mes autres craquages passés et à venir.

Sac et boîtes à figs Mantic

Comme j’allais recevoir un nouveau sac et des rangements vides, la Nature n’aimant pas le vide, j’étais obligé d’y remédier… J’ai donc commandé un gros lot de figs pour Golgo Island chez East Riding Miniatures. Comme l’indiquait le Blogurizine, elles sont à un prix défiant toute concurrence pour du 25-28mm métal, par contre c’est vrai que la qualité du moulage ne casse pas trois pattes à un canard. Rien de bien grave cependant, et je suis tout content d’avoir un Dr. Zogdberg que les amateurs de Futurama reconnaîtront sans peine.

Golgo Island en folie

 

Flotte EotBS terminée (pour l’instant)

Enfin, j’ai terminé la peinture de mon dreadnought et de mon ika!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En attendant la sortie des nouveaux navires présentés sur le site de Spartan, je vais donc pouvoir me consacrer aux prochains items dans la liste d’attente, à commencer par mes pirates de Ron & Bones et quelques petits éléments de décor en résine. Il faudra aussi que je me mette sérieusement à la fabrication des îles et de la table pour Dystopian Wars (il ne me manque plus que les planches).

Des tonneaux

Des coffres

Des caisses

[Hors sujet] Dorian Gray au Vingtième théâtre

Je suis récemment allé voir Dorian Gray au Vingtième Théâtre à Paris. Cela faisait bien longtemps que nous n’étions pas allé au théâtre, et ne connaissant de cette adaptation que l’affiche vue dans le métro, j’ai proposé et voilà. Nous n’avons lu aucune critique avant d’y aller, et avons donc eu la surprise de voir un piano sur scène et du chant. Le sachant, nous aurions peut-être hésité, mais finalement ce fut une très bonne surprise. Les 5 acteurs jouaient très bien, on retrouvait bien l’esprit du texte original (enfin, je dis ça, mais je l’ai lu il y a quelques années et je ne suis pas un spécialiste non plus). En bref, une très bonne soirée!

Si vous aimez l’œuvre d’Oscar Wilde et en particulier le court roman éponyme, si vous êtes sur Paris ou environs, si le fait que l’adaptation soit partiellement chantée, je vous recommande d’y aller avant le 30 octobre.